• Crises hémorroïdaires : Solutions

    La crise hémorroïdaire et les solutions qui existent.

    Sujet encore tabou dans notre société, les hémorroïdes, et la crise hémorroïdaire, touchent près de trois personnes sur dix en France. Cela consiste en une inflammation des veines situées à proximité du rectum. Par action mécanique les veines dilatées forment de petites boules que l’on voient apparaitre sur la face extérieur de l’anus.
    Afin de prévenir ou de soulager une crise, il est important de savoir reconnaître les signes cliniques associés, les facteurs favorisants existant, et les traitements médicamenteux utilisés .

     

    Les signes de la crise hémorroïdaire.

    Les manifestations cliniques sont assez facile à repérer :

    •  Une gêne générale.
    • Une douleur d’apparition soudaine au niveau de la zone anale, qui peut être particulièrement forte.
    • Une sensation de brûlures et de démangeaisons.
    • Une difficulté lors de la défécation.
    • Il est possible de retrouver du sang dans les selles, ou sur les vêtements.

     

    Les solutions à la crise hémorroïdaire.

    Il existe différentes solutions pour se guérir :

    • Le premier conseil à donner est de se laver. En effet, se nettoyer simplement avec un gant de toilette et de l’eau tiède permet de soulager le feu de la crise. Il n’est pas conseillé d’utiliser des produits qui pourraient venir irriter la peau.
    • Les traitements médicamenteux peuvent être utilisé pour différentes intentions. Les anti-inflammatoires : utilisés pour soigner la douleur au pic crucial de crise, ils permettent à l’individu de supporter ce désagrément. Les veinotoniques : traitement de fond, ils ont pour but de baisser l’inflammation veineuse en améliorant la circulation sanguine. Demandez conseil auprès de votre médecin.
    • La chirurgie : On ne doit pas systématiquement se tourner vers une opération lorsque l’on a des hémorroïdes. Cet acte chirurgical doit intervenir lorsque l’individu à une qualité de vie vraiment mise à mal. Il faut consulter un médecin afin d’évaluer le bénéfice / risque de cette intervention.
    • L’hygiène de vie : Elle reste l’élément primordiale dans la prise en soin de cette affection.

     

    Recommandation contre la crise hémorroïdaires :

    Il est recommandé d’avoir une bonne alimentation et d’éviter certains aliments tels que l’alcool, le café, ou les épices. De même, il faut éviter les efforts physique trop important comme le port de charge par exemple. Il faut aussi faire attention au stress et ne pas rester trop longtemps en position assise.